Les « activités » langues étrangères dans le temps périscolaire

Conseil Municipal du 01 Septembre 2014

Intervention de Sylvie Bories

La délibération soumise au vote : Délibération 123 : Vacations

Sylvie Bories

J’ai trouvé surprenant et dommage que les activités langues étrangères soient cantonnées aux langues qui sont le plus couramment étudiées par les élèves (en tout cas dans notre région), alors même que c’est déjà l’anglais et l’espagnol qui font la plupart du temps l’objet de l’initiation obligatoire délivrée par les enseignants de primaire. Il me semble que l’objectif de ces TAP, c’est d’abord de permettre aux enfants un éveil culturel, on est bien dans le périscolaire et pas dans un apprentissage scolaire, ou du soutien, il ne s’agit pas d’être dans de l’utilitaire pur.

Dans une ville jumelée avec des villes de 3 pays différents, la Roumanie, la Grèce et l’Italie, il me semblerait plus judicieux, et cela donnerait aussi un sens supplémentaire au jumelage pour les enfants de Castanet, que ces activités d’éveil et de découverte des langues et cultures étrangères puissent être proposées en roumain, en grec et en italien et en lien avec le comité de jumelage.
Pouvez-vous donc m’expliquer pourquoi vous avez choisi l’anglais et l’espagnol ?
Une approche en lien avec les villes jumelées avec Castanet est envisageable pour l’avenir?
Une autre piste, même s’il ne s’agit pas d’une langue étrangère, mais de notre langue régionale, pourrait aussi être explorée avec l’occitan, et on pourrait alors imaginer des échanges avec la Calendreta de Castanet.

La majorité municipale explique qu’elle a suivi en cela les desirs des parents. 

Notre groupe rappelle l’esprit de la réforme, et souhaite que le contenu de ces activités peri-scolaires soient à nouveau discuté.

LE GGR s’abstient

Adopté par la majorité municipale.

Pour partager cette publication :
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone