GGR Lien Octobre 2019

Octobre 2019

Bonjour à tous,

Le prochain conseil municipal aura lieu le Mardi 15 octobre à 19h.

Nous vous invitons à le préparer avec nous le mercredi 9 octobre à 20h30, probablement dans une salle de la mairie qui devrait nous être allouée pour cela(le local ou nous tenions jusqu’à maintenant ces réunions a été vendu).

Contactez-nous (ggr.castanet@gmail.com)  pour vérifier le lieu de cette réunion

Au sommaire de ce bulletin de Juillet 2019 :(Cliquez ci-dessous sur le chapitre pour un accès direct)

Rentrée scolaire /

Pesticides à proximité des habitations

Le centre de loisirs (ALSH)

Mise en vente de logements sociaux

Nuit noire le 12 Octobre

Rentrée scolaire : La rentrée a été difficile à l’école Dolto puisque l’inspection académique a décidé la fermeture d’une classe. Elle se retrouve donc avec un effectif par classes très chargé. A l’inverse, l’école des Fontanelles a bénéficié d’une classe supplémentaire ce qui a obligé à pousser les murs en transformant notamment la bibliothèque en salle de classe.

Retour au sommaire…

Conseil municipal du 24 septembre 2019 :
L’ordre du jour de ce conseil était particulièrement peu chargé.  Il était constitué essentiellement de mesures administratives ou financières d’accompagnement de projets déjà actés : Centre de loisirs, Règlement Local de Publicité à renouveler, contrat territorial région permettant de solliciter des financements  pour la période 2018/2021 sur des projets en cours.
Pesticides à proximité des habitations : Notre groupe a proposé un vœu, présenté par Bérengère Doerler,  pour que le conseil municipal prenne un arrêté limitant les pesticides à proximité des habitations à l’image d’autres municipalités. Pour débattre de cette question, le maire avait invité un agriculteur de Rebigue, un éleveur (vaches laitières) également de Rebigue et un professionnel de l’INRA. Ce débat direct permet de mesurer la complexité de cette question et les difficultés auxquelles sont confrontés les agriculteurs dans la gestion de leur exploitation. Comment maintenir des zones agricoles en milieu péri urbain ? Quelles compensations leur seraient proposées pour les pertes d’exploitation liées à ce type de mesure ? Quel avenir pour les agriculteurs ? Quel type d’agriculture ? Comment répondre à la nécessité de produire et nourrir les populations sans risque pour la santé des agriculteurs et de la population proche ? Le Lauragais est essentiellement une zone céréalière. Pour ce type de production, de même que pour le lait provenant des vaches laitières également présent sur le Sicoval, il est difficile de mettre en place des circuits courts de distribution. Un des agriculteurs nous explique qu’il n’utilise plus que dans des quantités très faibles actuellement du glyphosate qu’il utilisait facilement il y a quelques années. Il est proposé de continuer à travailler sur ces questions dans le cadre d’un travail collectif avec des agriculteurs.

Retour au sommaire…

Le centre de loisirs (ALSH): le futur centre sera construit sous la responsabilité du Sicoval à côté de la salle du Lac. Celui-ci pourra accueillir 300 enfants et aura son propre lieu de restauration. Le Sicoval s’est prononcé en janvier 2019 pour un bâtiment à énergie positive (BEPOS). Pour aller plus loin dans la démarche environnementale dans le cadre du programme « Nowatt » proposé par la Région, ce projet doit faire face à des contraintes et des couts supplémentaires. L’opération passerait de  6 300 K à 8 590k€ (30% d’augmentation).  De ce fait, il est proposé d’augmenter le fonds de concours de la commune de 2 000k€ à 2700k€.
Il est étudié la possibilité pour la Calandreta d’être installée à proximité de ce futur centre de loisirs. Actuellement ; cette école bénéficie de locaux mis à disposition par la mairie dans le cadre d’une convention à titre précaire dont le renouvellement a été acté dans ce conseil.
Nous demandons de nouveau  qu’il soit procédé le plus vite possible à la plantation d’arbres pour que les enfants puissent profiter d’un terrain ombragé dès l’ouverture.
Une nouvelle délibération a été prise concernant la vente du terrain de l’actuel centre de loisirs à la société Fonta pour 4 500 000€. Le terrain avait été estimé à 2 680 000€ par le service des domaines. On ne peut que constater que cela va à l’avantage de la commune, mais il est difficile de comprendre une telle différence? Une opération immobilière verra donc le jour sur ce terrain après le départ du centre de loisirs actuel.

Retour au sommaire…

Mise en vente de logements sociaux : Promologis demande l’accord de la municipalité pour la vente de 89 logements locatifs  sociaux qu’elle gère sur la commune (jardins d’Assoleilhat et clos des Palmiers). Le maire propose d’émettre un avis défavorable du fait que cette vente ferait passer la commune en dessous du taux de logements sociaux obligatoire (20%). Nous nous prononçons aussi contre cette demande dont l’objectif est le plus souvent de pallier les problèmes de trésorerie des sociétés HLM, problèmes créés entre autres par les récentes mesures gouvernementales sur les APL. Les locataires qui deviennent propriétaires dans ce cadre sont souvent par la suite mis devant des charges de copropriétés qu’ils n’avaient pas anticipés et qui peuvent les mettre en grande difficulté. D’autres sociétés HLM effectuent des opérations de vente de logements sur la commune mettant parfois les locataires dans des conditions de forte insécurité.
L’avis rendu par la commune pour ce type d’opération n’est que consultatif. L’autorisation finale sera donnée par les services de l’état.

Réaménagement dette : nous sommes informés que le maire va procéder  à une opération de sécurisation de certains emprunts de la commune qui  rentraient dans le cadre des emprunts dits « toxiques » pour un cout de 35 000€.

Retour au sommaire…

Nuit noire du  12 octobre : le 12 octobre, sera fêté «  le jour de la nuit » ! Cette manifestation nationale a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre aux effets des nuisances lumineuses. Castanet se joindra à cette opération. L’éclairage public sera donc interrompu sauf sur la RD 813 et les rues qui lui sont rattachées, son alimentation ne relevant pas de la commune. Nous insistons sur l’importance d’une information préalable pour que cette opération atteigne l’objectif souhaité.

Bonne continuation à tous.

Les élus du Groupe de la Gauche Rassemblée.

Pour partager cette publication :
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone