GGR Lien Octobre 2017

Octobre 2017

Bonjour,

En septembre et cet été, l’actualité locale a été beaucoup liée à la fermeture du parking de la Ritournelle. Nous avons demandé à plusieurs reprises, y compris au Tribunal Administratif,  que le maire et ses élus reviennent sur leur décision de fermeture de ce parking, au moins le temps que des alternatives provisoires de stationnement en centre-ville soient prises. De plus, il n’y avait aucune raison de fermer ce parking au public en juillet, alors que, aux dires du maire lui-même, les travaux ne pourront pas commencer avant début 2018.Le maire a rejeté notre demande, mais nous insisterons encore. Nous attendons également la présentation en réunion publique de l’ensemble du projet.

Sommaire du GGR Lien d’Octobre 2017 :

La politique du nouveau gouvernement s’invite au conseil municipal

Encore des ventes de terrain public, des travaux, des chantiers en cours, et à venir…..

L’accès difficile à la future poste sur la RD813

Rentrée scolaire..moins d’enfants dans les écoles !

En bref …

La politique du nouveau gouvernement s’invite au conseil municipal

Un conseil municipal s’est tenu le 21 septembre et plusieurs points ont été abordés, dont les 2 premiers sur la politique du nouveau gouvernement vis-à-vis des collectivités locales:

La baisse des dotations aux collectivités : nous avons proposé au vote du CM un vœu pour que le gouvernement cesse de baisser encore une fois les dotations aux collectivités locales, à un niveau encore supérieur à ce qui avait été annoncé. Le vœu a été voté, mais seuls 3 élus de la majorité d’A. Lafon l’ont voté. Celui-ci a expliqué son abstention par le résultat des dernières élections, qui pour lui auraient signifié l’adhésion des Castanéens à cette baisse de dotations. Nous lui avons rappelé que le vote pour un candidat n’impliquait pas d’être d’accord avec tout son projet, mais aussi que les collectivités locales ont leur libre administration.

La fin des mesures d’aides pour certains emplois touche-t-elle Castanet ? Nous avons toujours soutenu la municipalité quand il s’agissait de création d’emplois aidés. Or, au cours de l’été, le gouvernement a annoncé des gels de ces emplois, avec des restrictions fortes sur leur attribution, conduisant des collectivités locales et des associations caritatives à annoncer des suppressions de postes. A notre interrogation sur la façon dont la commune de Castanet (mairie ou associations) allait être touchée par ces mesures, il nous a été indiqué que plusieurs postes étaient effectivement menacés (entre 3 et 5), et que cela allait poser des difficultés, en particulier dans les écoles et les crèches du Sicoval.

Retour au sommaire…

Encore des ventes de terrains publics, des travaux, des chantiers en cours, et à venir à Castanet…..

Tarifs dissuasifs pour la durée de travaux : certains quartiers et habitants pâtissent tout particulièrement des travaux en cours et de la durée de certains chantiers. Dans le cadre d’une délibération d’ajustement de tarifs municipaux, nous demandons que soit étudié un tarif spécifique d’occupation de la voie publique pour ces chantiers. L’idée est que l’entreprise de construction soit incitée à réduire ses temps d’intervention en augmentant significativement les coûts d’occupation, en fonction des perturbations générées sur la voie publique. Le maire a répondu favorablement à cette demande.

Désaffectation, déclassement de terrains  (parkings de la Poste et de la mairie, rue de Labège): il a fallu voter sur le lancement des procédures de déclassement du domaine public concernant l’emplacement de la poste, place Guillaume Fourès et celui d’une partie du parking derrière la mairie, rue de Labège, déjà réservé aux seuls élus et personnels municipaux depuis le mois d’août. Les enquêtes publiques vont démarrer dans les prochaines semaines. Nous avons voté contre ces délibérations. De nouveau, nous sommes confrontés à des ventes de terrains publics pour favoriser des projets immobiliers sans qu’il y ait une prise en compte suffisante des besoins de la commune en terme de circulation, équipements, aménagements. De plus, est-il vraiment nécessaire de transformer Castanet en un gigantesque chantier dans les prochaines années, avec tous les travaux prévus dans le centre ? La seule réponse du maire sur ce point a été de dire que, avec les recours probables sur ces projets, il est probable que les travaux correspondants ne démarrent pas avant plusieurs mois…C’est une réponse pour le moins surprenante qui consiste à intégrer les recours maintenant dans la planification des opérations d’urbanisation ! Nous vous engageons donc à vous exprimer nombreux lors des consultations du commissaire enquêteur dans le cadre des prochaines enquêtes publiques.

Parkings : le parking de la Ritournelle est toujours fermé malgré les actions menées par les Castanéens, l’association de Sauvegarde du quartier du fort et du centre ancien, le collectif Ritournelle, les commerçants, nous-mêmes…Cette absence de dialogue et d’écoute, ce refus de reconnaitre  les conséquences graves sur l’attractivité et la vie sociale du centre-ville sont choquants. A court terme, le maire répond aux vrais problèmes de stationnement qu’il a lui-même créés, en renforçant la politique de contraventions et en augmentant le nombre de panneaux de stationnement interdit.

A moyen terme, le maire nous dit réfléchir à la mise en place de places de parkings devant la nouvelle ou ancienne mairie. Quel gâchis !

Quartier durable autour de la Maladie : on reparle en ce moment beaucoup du nouveau quartier à aménager autour du parking de la Maladie, terminus du bus. L’aménagement futur de cette zone avait d’abord été confiée au Sicoval et s’intégrait dans une logique d’ensemble du développement du sud-est et de l’arrivée future du métro à Labège qui allait augmenter la demande de logements sur cette zone. Elle intégrait des terrains sur Péchabou et sur Castanet. Le cadre global de ce projet n’est maintenant plus le même. Il est désormais du ressort exclusif de Castanet, qui va mettre en place une procédure ZAC sur le projet. Plusieurs réunions publiques seront consacrées à ce projet, et nous vous engageons à y participer… Car il s’agit de 1800 logements à terme sur cet espace en amont de Castanet !

Retour au sommaire…

L’accès difficile à la future poste sur la RD813

Les bâtiments actuels appartiennent à la mairie qui a souhaité les vendre, ce qui permettra une opération immobilière (et oui, bien sûr….c’est la logique des élus de la majorité…). La nouvelle poste sera donc installée dans le programme immobilier qui se termine entre la D813 et les Ormes. Où est située l’entrée principale ? Nous avons posé plusieurs fois cette question en commission d’urbanisme, avec des réponses différentes : sur la RD 813 pour certains, avec un problème évident de largeur du trottoir insuffisante, sur la rue des Ormes pour d’autres. Nous avons donc posé à nouveau la question en CM. Cette fois, le maire a été plus affirmatif (il est d’ailleurs sidérant qu’il soit le seul à avoir la réponse à cette question..). Le maire nous confirme finalement qu’à cause des « connards » de la Poste (sic !), l’entrée se fera sur la D813. Comment ce bâtiment a-t-il pu être construit si près de la route ? Les documents d’urbanisme (PLU) imposaient à cet endroit un retrait par rapport à la rue plus important, dans la continuité des bâtiments précédents. Un trottoir large aurait bien évidemment facilité l’accueil du public qui arrive à pied, en voiture, en vélo. Des places de stationnement rapides à proximité immédiate, étaient aussi nécessaires. Ce manque répété de suivi et d’attention vis-à-vis de certains dossiers majeurs pour les Castanéens est toujours surprenant.

Retour au sommaire…

Rentrée scolaire..moins d’enfants dans les écoles !

Il y a moins d’enfants dans nos écoles que l’an dernier, malgré les programmes immobiliers livrés. Cela  confirme que les familles avec enfants jeunes ne trouvent pas dans l’offre immobilière à Castanet de quoi se loger, à la fois pour une question de prix du logement mais aussi de typologies des logements construits. Ce ne sont pas dans des T2, résidences étudiantes, que des familles peuvent venir s’installer. Malgré ce qu’en dit le maire, Castanet manque d’offre en grands appartements, maisons familiales. De fait, les promoteurs, proposent plus facilement des petits logements ou des logements pour personnes âgées achetés plus facilement par des investisseurs, que des grands logements destinés directement aux familles. Quant au maire, il a laissé faire, son objectif premier étant  d’augmenter les taxes perçues par m2 sur la commune…Retrouvez notre tribune dans le Castanet Lien du mois de Septembre : « Urbanisation à Castanet : Notre ville vieillit…mal »

Retour au sommaire…

En bref …

Domaine de Fages : le domaine de Fages est la grande bâtisse abandonnée depuis des années, située entre le canal et le complexe sportif, à coté du Mas des Canelles. Ce bâtiment, aujourd’hui dégradé, a fait l’objet de projets différents les années passées mais aucun n’a pu aboutir du fait de l’importance des travaux de rénovation. Une entreprise de Castanet, à l’étroit dans ses locaux et qui avait pensé d’abord construire un bâtiment sur le site de la Ritournelle serait prête à le racheter pour s’y installer ensuite.

Accueil d’une famille de réfugiés : une famille irakienne est accueillie depuis cet été sur Castanet à l’initiative de la paroisse qui les aide dans leur installation. La municipalité s’est engagée dans le prêt du logement. Nous souhaitons bonne installation à cette famille et leur présentons tous nos encouragements dans cette nouvelle étape de vie qu’ils sont obligés d’entamer.

Sicoval – aire de grands passages : Les communes du Sicoval ont décidé de mettre fin à l’occupation sauvage de terrains libres municipaux par des caravanes de « grands passages » en préparant à partir de 2018 la mise à disposition de terrains aménagés pour cela, comme l’oblige la loi. Pour que ce service ne repose pas sur une seule collectivité, toutes les communes disposant de terrains aménageables se chargeront à tour de rôle de cet accueil, pendant un an. Le Sicoval s’occupera des installations et de la mise en état des terrains. C’est une avancée réelle vis-à-vis de ce problème, avec une solution rendue possible par l’accord de l’ensemble des communes du Sicoval.

Pour partager cette publication :
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone