GGR Lien Janvier 2015

Capturetitre

 

Janvier 2015

 

 

En cette fin de mois de Janvier, nous reprenons nos habitudes pour résumer le premier conseil municipal de l’année, tenu ce jeudi 29 janvier, premier conseil après les évènements qui ont secoué le pays et chacun d’entre nous. Des événements qui ont provoqué des rassemblements spontanés sur nos lieux de travail, dans tout le pays, à Toulouse et à Castanet, où nous étions nombreux devant la mairie le jeudi soir. Nous étions nombreux pour défendre ces valeurs républicaines auxquelles nous sommes tous attachés et qui ont été attaquées : la liberté d’expression, la tolérance, et la laïcité républicaine .Comment les faire mieux vivre dans les écoles, dans les quartiers et les associations culturelles et sportives de Castanet ?

Nous avons proposé lors de ce conseil, que soit mise en place une nouvelle commission municipale :
« Vie Républicaine et citoyenne ».

Nous sommes prêts à nous engager pleinement dans l’animation de cette commission que nous aimerions ouverte à ceux qui souhaitent participer à ce travail. Le maire n’a pas fermé la porte à notre proposition et a promis de revenir prochainement vers nous sur ce sujet. Nous vous tiendrons au courant des suites qui seront données.

RitournelleRitournelle ? Référendum ? Où en est-on ?
L’opération immobilière sur le site de la Ritournelle est arrêtée pour 4 ans suite à un recours. Ce projet immobilier ne doit pas être repris à l’identique dans quatre ans avec les mêmes insuffisances en termes d’urbanisation, d’aménagement, de stationnement.
Pour faire avancer les choses, nous avions proposé un débat public par l’intermédiaire d’un referendum. Nous en avions fait la demande à plusieurs reprises à M Lafon qui à chaque fois nous a répondu par la négative. Lors du CM du 23 novembre, alors que nous avions décidé d’organiser nous-mêmes une « votation citoyenne », il nous a alors informés qu’il avait changé d’avis, et qu’il organiserait un référendum officiel.
Aucune information sur ce sujet ne nous ayant été transmises, nous avons questionné M Lafon lors de ce dernier CM et il nous a répondu qu’il ne souhaitait plus ce referendum ! Pourquoi le souhaitait-il en novembre ? Pourquoi plus maintenant ? Les raisons de coût invoquées, le refus de l’association de se plier au chantage exercé sur elle sont-elles les vraies raisons ? S’agissait-il seulement de temporiser en nous coupant l’herbe sous le pied ?
Ou bien préfère t’il éviter un referendum sur ce sujet avant les élections départementales en mars? Quand M Lafon se décidera-t-il à arrêter de perdre du temps inutilement? Encore une fois, nous constatons qu’il ne souhaite en aucune manière vérifier l’avis des Castanéens sur ce projet ni le retravailler, ce sur quoi il s’était pourtant engagé après les dernières élections.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPanneaux publicitaires :
Certains d’entre vous avaient à plusieurs occasions attiré notre attention sur les nombreux panneaux publicitaires dépassant les tailles règlementaires qui fleurissent dans Castanet, concernant les nouveaux projets immobiliers ou enseignes commerciales. Nous avons relayé cette demande qui n’obtenait pas de réponses.
Miracle ! (approche des élections ou prise de conscience soudaine du problème ?) En réponse à notre question, le Maire nous apporte l’engagement d’essayer de faire mettre en conformité l’ensemble de ces panneaux publicitaires et informe que suite à réception de notre question en commission Urbanisme, il a demandé qu’un des panneaux au Parc de Rabaudy soit enlevé. Ce qui effectivement a été fait.

BudgetPerspectives budgétaires 2015 :
Les projets municipaux pour 2015 nous ont été présentés dans le cadre du Débat d’Orientation Budgétaires. Un an après les élections, l’heure est à l’immobilisme complet. Quels projets pour 2015 ? Aucun nouvel investissement : poursuite de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, fin des travaux concernant l’agrandissement de la mairie dont une partie ne serait plus destinée aux services municipaux comme prévu initialement mais utilisée par une enseigne commerciale. Rien de nouveau. Les dépenses d’investissement qui étaient de 8 M€ en 2013 (un an avant les élections), sont réduites à 1,6 M€ Quel dommage d’avoir utilisé les marges budgétaires à acheter l’an dernier un terrain et un bâtiment commercial (le Bouzou dans la zone de Vic) alors qu’on cherche encore aujourd’hui comment l’utiliser et s’il ne faut pas le revendre…. Quel dommage d’avoir investi avant les élections tant d’argent à paver des parkings, refaire des trottoirs démesurés comme en entrée de ville alors que nous n’avons plus de ressources pour de nouveaux équipements collectifs nécessaires !
Dans ce budget, rien concernant un nouveau gymnase, une salle d’arts martiaux, un club house pour le tennis, des salles d’activité ou de nouveaux espaces scolaires (classes, lieux d’activité…), une médiathèque….. Comment peut-on mener une politique délibérée de création de nouveaux logements comme le fait M Lafon dans l’objectif d’accroitre les taxes perçues par la commune, sans prévoir les équipements indispensables à leur accueil ?
Cette absence de vision des enjeux est grave.

La-mise-en-place-dun-systeme-devaluation-en-continu-sur-les-politiques-de-lagenda-21-du-SICOVA8Evolution du SCOT :
Cette absence de vision, ce mode de décision propre à M Lafon, c’est-à-dire prise secrètement sans débat ni publicité, nous en avons eu encore une démonstration quand M Lafon, suite à une question de M Tournon, a donné lecture d’une lettre écrite par lui-même au SICOVAL qui a consulté la commune concernant l’évolution du SCOT. La consultation de la commune s’est visiblement réduite à une consultation de M Lafon qui a répondu sans nous en informer, sans débat (a t’il consulté les élus de sa majorité avant de répondre ?). Et pourtant, le sujet valait discussion puisque ce document donne des orientations d’urbanisme. Il n’est ainsi pas normal d’apprendre à la lecture de cette lettre (qui ne nous a pas encore été communiquée) que la commune de Castanet aurait demandé une modification pour autoriser l’extension de la zone commerciale d’Intermarché…


indexVoilà donc les principaux points de ce conseil. Des débats importants s’y tiennent, mais nous regrettons le dérapage de certains débats qui prennent des allures de vaudeville alors qu’ils devraient être menés avec une plus grande rigueur et avec le respect du lieu républicain dans lequel nous nous trouvons. Il est en effet inadmissible que des cas personnels soient directement évoqués, des noms de personnes cités et jetés en pâture à l’assistance. Nous souhaitons que le Maire, responsable de la conduite des débats dans le respect de chacun, soit plus vigilant pour éviter de tels dérapages.


logo-sicoval-quadriSicoval : la gouvernance reste compliquée. Un consensus au sein du Conseil Communautaire (ramené à 68 délégués début janvier) semble encore maintenu pour défendre le projet de prolongement de la ligne B du métro (« PLB »°, prévu pour 2019/20. Et cela malgré les nombreuses tentatives de JL Moudenc et de sa majorité à la métropole toulousaine pour faire pression sur « ses » élus au Sicoval pour abandonner ce projet au profit d’une 3ème ligne de métro sur Toulouse, tout à fait hypothétique, tant sur les aspects financiers ( 2 milliards d’euros…) que sur le planning (certainement pas avant 2030…). Et comme le bulletin secret est maintenant de mise pour les votes du Sicoval, il est difficile de prédire si cette majorité tiendra jusqu’au bout. De même, les prochains débats sur le budget 2015 et sur le PLH ( plan local pour l’habitat) risquent d’être animés.

carteEchéances électorales : ce trimestre va être marqué fortement pas les élections départementales des 22 et 29 mars prochains.
M Lafon sera bien candidat à ces élections où il fait liste commune avec Mme Baral, maire de Clermont le Fort, UDI, avec comme suppléant un élu UMP de St Orens. Il ne cache pas son envie de délaisser un peu Castanet pour briguer éventuellement la présidence du futur Conseil General. Bonne nouvelle d’un côté, mais très sombre perspective de l’autre. Faisons donc en sorte que son action se limite au territoire de notre commune…

Marc Tondriaux et le Groupe de la Gauche Rassemblée.

 

 

 

 

Pour partager cette publication :
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone