GGR Lien Avril 2019

Mars 2019

Bonjour,

Voici notre bulletin mensuel sur les actualités municipales de mars 2019.

Le prochain Conseil Municipal aura lieu le Mardi 16 avril à 19h.

N’hésitez pas à venir y assister.

Lors du conseil du 19 mars, l’ordre du jour était peu fourni. Quelques points à retenir…:

Tout d’abord, 2 vœux étaient présentés, de nature bien différente :

« Mobilisons-nous pour Nasrin Sotoudeh »: A l’initiative de Mme Assadi, nous nous associons au vœu de soutien à cette avocate iranienne, voeu présenté par le conseil de l’ordre des avocats à la Cour d’appel de Paris. les autorités judiciaires de la République islamique d’Iran ont condamné, Madame Nasrin SOTOUDEH, à 38 années d’emprisonnement ainsi qu’à 148 coups de fouet pour avoir été, notamment, l’avocate de défense des droits de l’homme et des droits de femmes et pour s’être présentée au tribunal sans porter le voile..

Vœu contre les animaux sauvages dans les cirques: Bérangère Doerler propose un vœu pour l’interdiction d’animaux sauvages dans les cirques et propose de rejoindre les 343 communes qui ont déjà pris position dans ce sens et qui interdisent l’accès de ces cirques sur leurs territoires.Ce vœu est voté par le conseil.

Au sommaire de ce bulletin :(Cliquez ci-dessous sur le chapitre pour un accès direct)

Parking prés de la salle Jacques Brel

Semivalhe, quel avenir?

Pole culturel, nouvelle école de musique

La Poste: Résiliation du bail dans les locaux actuels

Construction, extension, préemption

 

 

Parkings : Nous demandons que les travaux concernant le parking prévu sur le terrain de sport près de la salle Jacques Brel ne soient pas engagés tant que les solutions alternatives, notamment la possibilité d’utiliser les parkings souterrains sous utilisés du clos d’Elisa ou une partie de l’espace entre la maison des savoirs (ancienne mairie) et la D813, n’aient pas été étudiées et de meilleures signalisations mises en place.

Nous apprenons que ce parking près de Jacques Brel va être réalisé dans les deux mois. Nous regrettons qu’il n’y ait pas eu vraiment d’étude sur les besoins complémentaires en stationnement liés à la future école de musique et sur la pertinence d’un grand parking à cet endroit alors que ces terrains sont utilisés pour le sport par les scolaires.

Retour au sommaire…

 

 

Semivalhe , quel avenir ? la question de l’avenir de la Semivalhe est posée. M. Rieunau, actuel président, reconnaît que son activité est faible. Elle a mené une étude sur l’aménagement du parking des Ormes et sur la destination du terrain laissé libre après le déménagement du centre de loisirs. Sa structuration juridique limite son utilisation par la commune. L’opposition d’un des actionnaires privés ne permet pas de transformer cette SEM en Société Publique Locale, structure juridiquement mieux adaptée. Nous ne comprenons pas ce qui empêche de créer une autre société, cette fois ci avec le statut plus adéquat de SPL. A l’occasion de cette question, nous apprenons que la mairie projette d’acheter les locaux du foyer Logement, actuellement propriété de l’OP HLM . Pour cette opération, une société spécifique serait envisagée.

Retour au sommaire…

 

 

Pôle culturel, nouvelle école de musique : il est proposé de demander une subvention pour la nouvelle école de musique. Celle-ci jouxtera la salle Jacques Brel avec laquelle elle aura une entrée commune. Nous demandons que le projet fasse l’objet d’une présentation en réunion publique et qu’il puisse être discuté avec notamment tous les usagers de la salle Jacques Brel et de l’école de musique, des professionnels et les Castanéen-ne-s intéressé-e-s. Nous apprenons que le permis a été déposé et que les travaux peuvent démarrer. Une présentation du projet sera faite pour répondre à notre demande mais nous aurions préféré que cette présentation ait lieu avant que le projet ne soit complètement finalisé…..

Retour au sommaire…

 

 

Poste : résiliation du bail dans les locaux actuels : les locaux actuels de La Poste appartiennent à la mairie qui les a vendus au promoteur Kaufmann et Broad pour la construction de logements. La Poste a acquis des locaux dans les nouveaux immeubles construits avenue de Toulouse, devant les Ormes. Le déménagement vers ces nouveaux locaux étant sans cesse retardé, le maire souhaite donner un terme (six mois) au bail actuel pour que la Poste emménage dans ses nouveaux locaux.

Nous votons contre cette procédure de résiliation même si nous reconnaissons que la Poste doit aller rapidement vers des locaux plus grands, moins vétustes, et permettre ainsi à son personnel de travailler dans des meilleures conditions et aux usagers de bénéficier d’un peu plus d’espace. Mais nous avons vraiment l’impression que depuis le départ, ce dossier n’a pas été traité avec l’attention qu’il méritait du côté de la mairie en particulier lors de l’instruction du permis de construire. Pourquoi l’immeuble n’a-t-il pas été construit en retrait de la route comme le recommandait le PLU ? Cela aurait facilité l’accès à cet équipement public. Pourquoi ne pas avoir mieux prévu le stationnement, les accès, qui risquent de poser un vrai problème aux usagers? Pourquoi la Poste et la commune n’ont-ils pas pu mieux coopérer pour permettre à cet équipement important pour les Castanéens et les habitants des communes voisines d’être opérationnel rapidement et répondre aux besoins des usagers et du personnel ? Depuis quelques jours, le personnel de la Poste manifeste son mécontentement.

Retour au sommaire…

 

 

Place Guillaume Apollinaire :six logements devraient être construits par la SA HLM Cité Jardins à l’intérieur de la résidence actuelle au niveau de la Place guillaume Apollinaire. La désaffection de ces 138 m2 de terrains (espace vert, chemin piéton) est demandée ainsi que le principe de la vente du terrain à Cite Jardins (13 248€). (vote pour de notre groupe)

Allée des mimosas : extension logement locatifs sociaux : la SA HLM Cite Jardins prévoit de doter cette résidence de 9 logements supplémentaires. La ville accepte de lui céder 346m2 de terrains au prix de 33 216€ (vote pour de notre groupe)

Préemption terrain à Vic : nous sommes informés de la décision de préemption (140 000€) par la ville, d’un terrain situé dans la zone de Vic à côté des ateliers municipaux. Cette préemption pourrait permettre une extension de ces services.

Voilà donc pour ce dernier conseil.

A noter pour le prochain du 16 avril une discussion importante sur une proposition de concession d’aménagement de la ZAC du quartier durable…

A bientôt,

Le groupe d’élus de la gauche rassemblée.

Pour partager cette publication :
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone