GGR Lien Sept-Oct 2015

 CapturetitreSeptembre- Octobre 2015

 

 

 

Bonjour à tous,
En cette fin de mois de rentrée scolaire, nous reprenons notre rythme d’information mensuel sur l’actualité municipale et intercommunale et nous essaierons de le tenir.

rentree-scolaireUne rentrée scolaire à la limite des capacités : Ce sont 1218 élèves qui se sont présentés pour la rentrée dans nos écoles primaires cette année, auxquels il convient d’ajouter les 58 élèves de la Calandreta (école laïque sous convention). Les conditions de cette rentrée sont d’autant plus difficiles que l’ouverture de classe supplémentaire demandée à Danton Cazelles (seul groupe scolaire encore en mesure d’intégrer une classe supplémentaire) n’a pas pu se faire. Et cela dans des écoles manifestement à la limite des capacités d’accueil, malgré ce qu’en dit notre maire, qui s’entête à comparer ce chiffre avec le nombre d’élèves accueillis en 2001. En oubliant de dire que, depuis, les normes d’accueil ont changé (lits pour les maternelles, par exemple) et que les activités périscolaires ont été instaurées… Classes surchargées, écoles surchargées, il faut s’attendre malheureusement à ce que cette situation ne s’améliore pas avec la livraison des nombreux ensembles collectifs que l’on voit pousser ici et là dans la commune. Ce sera certainement un élément important de discussions lors des assises du scolaire que la mairie a finalement décidé de programmer le samedi 7 novembre prochain.

conseilMunicipalLe conseil municipal du 24 septembre : Pas de grande annonce, ni de décision importante lors de ce conseil (voir le compte-rendu spécifique sur notre blog). Après un vœu que nous avons déposé pour que la commune s’engage dans l’effort nécessaire d’accueil de migrants fuyant les conflits mondiaux, vœu refusé par A. Lafon pour qui la commune est déjà dans une démarche d’accueil à la limite de ses capacités (à revoir bientôt !), le maire s’est lancé dans la lecture in extenso du rapport de la Chambre Régionale des Comptes. Cela a duré près d’une heure et demie, et donnait l’impression qu’il cherchait à « punir » l’opposition pour avoir demandé cet audit de la CRC (ce qui est d’ailleurs totalement faux). De cette lecture fastidieuse du constat financier des comptes, on peut retenir surtout l’incapacité actuelle d’envisager des investissements conséquents, au vu du montant d’endettement et du peu de marge dégagé chaque année. Ont été également abordés lors de ce CM le plan d’actions pour l’accès handicapés qui a été voté (à l’unanimité) ainsi que l’avis de la commune (là aussi unanime) sur le nouveau Plan de Déplacement Urbain proposé par Tisséo. Nous aurons sûrement à reparler de ce dernier point, car il concerne des projets aussi importants que la prolongation de la ligne B du métro (pour laquelle vous avez pu voir que l’avis des enquêteurs publics avait été favorable, ce qui ne veut pas dire que le bras de fer avec JL Moudenc soit pour autant terminé…) ou des futures lignes de bus.

icone_urba_bEt toujours plus de constructions en prévision à Castanet : Vous avez été nombreux à vous étonner (et à nous le faire savoir) des nouveaux panneaux de permis de construire sur notre commune. Nous avons demandé au maire de nous donner un état des lieux du nombre de permis autorisés dans les derniers mois : ces permis représentent un total de 335 logements autorisés en 2014, et de 91 logements pour les 8 premiers mois de 2015, soit une moyenne de plus de 250 logements autorisés sur 12 mois (certes non encore livrés, mais ce n’est qu’une question de décalage temporel), là où le PLH en préconise 120 par an dans la répartition des engagements pris par le Sicoval. Et cela sans compter les 350 logements qui étaient prévus sur le site de la Ritournelle… Nous aurons aussi l’occasion d’en reparler.

carteRecours pour les élections départementales. Nous avons reçu fin septembre le délibéré du Tribunal Administratif qui a finalement décidé d’ annuler les résultat de ces élections, en ne retenant, parmi les arguments mis en avant par A. Lafon/ Mme Barral que celui de 17 signatures différentes d’électeurs sur le canton entre le 1er et le 2ème tour (le recours d’A. Lafon portait sur 61 signatures…). Nous sommes très étonnés par cette décision, car tout élu ayant tenu des bureaux de vote sait bien que la signature de l’électeur n’intervient qu’après le contrôle d’identité, après son vote, et ne fait pas l’objet d’une pointilleuse vérification. Et d’ailleurs, que peut-on faire si cette signature est différente, puisque l’électeur a déjà voté ? Le voudrait-on, comment pourrait-on la comparer à celle du registre du 1er tour de scrutin dont personne ne dispose sur le bureau de vote?
Rappelons en tous cas, et c’est important à souligner, que ce motif d’annulation ne peut en aucun cas nous être imputable, et ce d’autant moins que ces signatures différentes entre 1er et 2eme tour ont été enregistrées majoritairement dans des bureaux de votes de communes dont les maires ne sont pas spécialement de notre bord politique. L’identité de chaque votant est en effet vérifiée par le Président de chaque bureau de vote (habituellement un élu issu de la majorité municipale) sous le contrôle des assesseurs qui tiennent avec lui le bureau.
Les candidats ont maintenant 1 mois pour décider de faire appel ou non de cette décision, et nous vous ferons bien sûr connaitre cette décision dès qu’elle aura été prise.

logo-sicoval-quadriRentrée au Sicoval : le nouveau bureau du Sicoval est en place, sous la présidence de J. Oberti, maire PS d’Ayguevives. La rentrée a été marquée par 2 événements majeurs pour notre intercommunalité : la publication des résultats positifs de l’enquête publique sur le prolongement de la ligne B du métro ( le « PLB ») et un séminaire d’échanges entre tous les élus du Sicoval sur les priorités politiques à maintenir (voire à amplifier) dans le cadre de la démarche de « rationalisation » rendue nécessaire par l’effort demandé au Sicoval, comme à toute collectivité en France, pour réduire le déficit public. Nous aurons l’occasion de revenir sur ces 2 points dans le futur : sur le PLB parce que l’avis favorable de l’enquête publique ne suffit pas pour obliger Tisséo à lancer le projet (le maire de Toulouse, JL Moudenc, qui préside aussi la majorité à Tisséo y est toujours opposé) et ensuite parce que les choix de priorités sur les actions du Sicoval risquent de mettre en avant de vraies divergences entre lignes politiques différentes. Un autre sujet qui a fait débat au Sicoval ces dernières semaines a été celui de la redevance incitative pour la collecte des déchets. La décision finalement prise a été de revoir assez profondément la tarification qui avait fait l’objet des simulations envoyées en début d’été. Une nouvelle communication, avec les chiffres modifiés, va être lancée prochainement par le Sicoval. A suivre donc.

Nous aurons bientôt l’occasion de parler de tout cela avec vous.

En attendant de vous retrouver,

Les élus de la Gauche Rassemblée de Castanet.

Pour partager cette publication :
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone