GGR-Lien Février 2018

Février 2018

Bonjour à tous,

Puisque ce bulletin d’informations est le premier de cette année 2018, nous vous présentons tout d’abord, et en particulier à celles et ceux auxquels nous n’avons pas pu le faire «en direct» lors de notre rencontre du 3 février dernier, nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

 

 

Au sommaire de ce bulletin :

Réunion publique autour du projet Ritournelle

Conseil municipal du 21 Décembre 2017: Vie commerciale, sociale et culturelle en centre-ville / Vente salle de l’écluse (ex Bouzou) / Déclassement d’une partie du parking derrière la mairie et du terrain de la Poste

Conseil Municipal du 30 janvier 2018 : Débat d’Orientations Budgétaires / Cession domaine de Fages / Concertation 2018

Conseil Municipal 13 février 2018 Pistes cyclables / Révision Plan Local d’Urbanisme (PLU) / Achat Institut les Quatre Vents :

Quelques informations sur le Sicoval :Ordures Ménagères / Enova / Métro

Rencontre samedi 3 février et tract mi-mandat

 

 

Réunion publique municipale autour du projet Ritournelle 19 décembre : nous la réclamions au maire depuis longtemps. Elle a finalement eu lieu, avec une présentation publique de l’ensemble du projet Ritournelle. Des représentants des promoteurs étaient là. Nous en avons profité pour leur demander publiquement de revenir sur leur demande de dommages et intérêts à l’association de Défense du Centre Ancien dans le cadre du recours qu’ils avaient introduit. Ce recours a été perdu par l’association, sans avoir été jugé sur le fond, mais il a permis d’imposer une concertation qui a amélioré sensiblement ce projet mis en place sur 10 193m2 de terrain communal et 11 446m2 de terrains privés. Le projet initial comportait 352 logements, 20 m2 d’espaces verts publics. Le projet actuel comporte désormais près de 100 places de stationnements publics (dont 80 en sous-sol et 20 places supplémentaires rue Lupiac), 328 logements dont 70 logements sociaux, 1 550 m2 d’espaces verts. Le début des travaux est annoncé pour la fin du premier trimestre 2018. Nous continuons à regretter que cette concertation n’ait pas été menée dès le début du projet, et sur sa totalité. Car même s’il y a une amélioration, l’ampleur des constructions sur l’ensemble du projet est largement « questionnable ».

 

Retour au sommaire…

 

 

Conseil Municipal du 21 décembre 2017 :

Vie commerciale, sociale et culturelle en centre-ville : nous avons interrogé le maire sur la planification des grosses opérations immobilières qui affectent et continueront à affecter le centre-ville ces prochaines années : rue de Labège, Ritournelle, place Guillaume Foures… Au-delà des problèmes de stationnement, ces travaux vont désorganiser fortement la vie des habitants du centre, et l’accès aux commerces. M. le Maire pense que les recours sur ces différents projets (!) vont surement apporter des délais supplémentaires à ces chantiers. Nous craignons néanmoins que beaucoup d’habitants dont ceux des communes environnantes, suite à des difficultés d’accès ou de stationnement, ou à des contraventions un peu rapides, ne viennent plus dans les commerces, au marché ou au cinéma de Castanet et prennent de nouvelles habitudes dans d’autres communes.

Vente salle de l’écluse (ex Bouzou) : Il avait été acheté par la commune en 2014 sans réel besoin ni projet. Nous avons toujours dénoncé cet achat qui a pesé fortement sur les finances de la commune sans vraie utilité sociale même si des salles de réunion avaient pu y être aménagées par la suite. Dans l’opération, la commune perd autour de 150 000€ …. En termes de prévisions et de gestion, tout cela n’est pas très positif.

En réponse à notre question sur la disponibilité de salles de réunions, M. Lafon annonce qu’il va proposer, pour compenser la vente du Bouzou, un meilleur aménagement de la salle de Vic.

Déclassement d’une partie du parking derrière la mairie et du terrain de la Poste : Enquêtes Publiques : ces enquêtes publiques présentées au Conseil Municipal de septembre ; ont été réalisées avec le minimum de publicité durant les vacances de Toussaint. Nous demandons qu’à l’avenir une vraie information soit faite avant et pendant les enquêtes publiques.

Les personnes qui se sont déplacées ont émis des réserves, essentiellement sur la disparition des places de stationnement non remplacées. Le rapport du commissaire enquêteur n’en fait pas mention, ce qui pose question.

 

Retour au sommaire…

 

 

Conseil Municipal du 30 janvier 2018 :

Débat d’Orientations Budgétaires : Les orientations du budget 2018 nous sont présentées après un rappel du contexte national. Le gouvernement soumet les collectivités à des contraintes qui n’ont jamais été aussi importantes : limitation de la croissance des dépenses de fonctionnement à 1,2%, limitation de la dette dans la limite d’une capacité de désendettement de 11 ou 13 ans. Ces mesures remettent en cause l’autonomie des collectivités, d’autant plus que la mesure concernant la suppression de la taxe d’habitation ne permet plus aux municipalités de décider de l’une de ses principales recettes. C’est une vraie mise sous tutelle des communes qui est en train de s’opérer…

Curieusement, le Maire se félicite lors de ce CM que suffisamment d’équipements collectifs structurants pour la commune aient été faits par ses prédécesseurs : complexes sportifs, écoles…laissant Castanet moins démuni que d’autres communes par rapport aux contraintes actuelles sur l’endettement pour financer ces équipements. Merci donc aux anciens maires de gauche qui ont su se préoccuper de l’avenir de Castanet !

Au niveau fiscal, M. Lafon souhaite continuer à baisser la taxe d’habitation tout en compensant cette perte de produit par une hausse de la taxe foncière. Cela impacte essentiellement les propriétaires bailleurs mais doit être neutre pour les propriétaires occupants.

Un des objectifs budgétaires est de ne pas emprunter jusqu’en 2021. Nous ne partageons pas cette option qui ne doit pas être une finalité en soi. Castanet doit faire face aux besoins de la population en équipements, en services et doit pouvoir accompagner le dynamisme de la ville et de ses associations.

Concernant les investissements, le début de mandat a été marqué par une grande faiblesse des investissements réduits au gros entretien des bâtiments. Dans cette deuxièmes moitié de mandat, M. Lafon démarre une partie des investissements promis lors de son élection (environ 6 M€ en 2018) : création de l’école de musique, rénovation de Jacques Brel, rénovation de la salle de Vic, ….. Dans cette liste ne se trouvent pas la nouvelle salle d’arts martiaux, ni l’agrandissement du tennis et son club house, promis durant la campagne électorale et annoncé en novembre 2017 comme devant démarrer début 2018…

Cession domaine de Fages : un entrepreneur de Castanet souhaite acheter le domaine de Fages, propriété derrière le Mas des Canelles, pour y installer ses activités et s’agrandir. Nous votons pour cette vente. Cet ancien bâtiment à l’abandon a fait l’objet dans les années antérieures de différents projets qui n’avaient finalement jamais abouti. Des précautions doivent cependant être prises dans le cadre de l’accord de vente pour éviter toute opération pouvant s’apparenter à de la spéculation immobilière.

Résultat de recherche d'images pour "concertation"Concertation 2018 : le Maire démarre cette nouvelle année sous le signe de la concertation. Nous sommes un peu surpris car ce n’était pas jusque-là son mode de fonctionnement…Lors du Conseil Municipal de novembre, nous avions demandé qu’une concertation soit mise en place concernant l’affectation des locaux communaux vides, notamment l’ancienne bibliothèque située aux Ormes. M Lafon a répondu positivement et a donné son accord pour faire rentrer dans un cadre de concertation également la maison Ségala (bâtiment entre MJC et église en contrebas de la Ritournelle), les bâtiments rue Jean Marie Arnaud (ancienne école des filles), le local commercial (ancien magasin Art et Cadre) sur la D813 devant l’ancienne mairie. Nous ne pouvons que nous en féliciter. Espérons que grâce à cela, ces locaux pourront avoir une meilleure utilité sociale que l’extension de la mairie qui avait été louée entre les deux tours des précédentes élections à une agence immobilière France Confort !

Certes, la méthode et l’organisation de cette démarche que la majorité municipale découvre, manquent encore un peu de clarté et paraissent avoir été définies un peu rapidement, mais c’est un début.

Lors du conseil municipal de janvier, nous avons demandé qu’un bilan soit fait à la fin de cette période et qu’une concertation large soit proposée sur des projets structurants, comme l’aménagement autour de la halle, avenue Edouard Herriot où des bâtiments sont propriétés de la commune. M. Lafon a répondu à nouveau positivement à notre demande, ainsi que sur la concertation demandée sur le nouveau quartier durable de la Maladie. Espérons que cela permettra à des activités autres qu’agences immobilières ou banques de s’installer dans le centre de Castanet.

 

Retour au sommaire…

 

 

Conseil Municipal du 13 février 2018

Pistes cyclables : nous interrogeons le maire sur l’insuffisance des pistes cyclables sur Castanet. Celles qui existent sont discontinues et mal entretenues. Elles ne sont pas à la hauteur de la demande des castanéens de plus en plus nombreux à utiliser leur vélo. Nous proposons qu’un travail soit effectué sur cette thématique avec une association d’usagers.

Révision Plan Local d’Urbanisme (PLU) : le processus de révision a démarré fin 2017. Il a fait l’objet d’une délibération au CM du 13 février. Les documents correspondants sont consultables à la mairie et sur le site Internet. Ils vont faire l’objet d’une enquête publique qui va commencer prochainement. Globalement, cette révision est présentée comme allant dans le sens d’un ralentissement des capacités de constructions : extension des zones dites « pavillonnaires »-UC-, et concentration des zones « urbaines intenses » UB-autour des axes de communication. N’hésitez toutefois pas à consulter directement ces documents, et à nous faire part de vos remarques dans les prochaines semaines.

Achat Institut les Quatre Vents : il a été acté au conseil du 13 février, l’achat du terrain et bâtiment de cet institut éducatif situé route de Rebigue. Pour l’instant, la mairie gardera ce terrain en réserve. A notre demande, ce lieu pourrait donner lieu lui aussi à mise en place d’un groupe de concertation (décidemment, M. Lafon se prend à ce nouveau jeu….) pour décider de son affectation future. Des idées sont déjà lancées : nouveau lieu pour la Calandreta, ferme pédagogique….

 

Retour au sommaire…

 

 

Quelques informations sur le Sicoval :

Ordures Ménagères : Vous avez été informés par le Sicoval des nouvelles procédures de ramassage suite à la renégociation du marché : sur Castanet (décision prise par le maire sans débat en conseil municipal, contrairement à Ramonville, autre commune concernée par le changement de fréquence) un seul ramassage par semaine de la poubelle grise, ramassage de la poubelle jaune toutes les 2 semaines, possibilité de faire enlever gratuitement ses encombrants 6 fois par an. Des efforts très importants de tous au niveau du tri des ordures avec la mise en place du système de redevance incitative ont permis une baisse significative du volume de déchets à retraiter. Cela a permis à 70% des habitants du Sicoval de constater une réduction de leur facture d’ordures ménagères, malgré l’augmentation constante du coût de traitement de ces déchets. Cette diminution de fréquence de relevés peut toutefois poser problèmes à des familles ou certains professionnels (restauration, commerces,..). A suivre donc.

Enova : Des études sont en cours concernant la rénovation du centre commercial, le développement de la zone autour d’Innopole (devenu Enova) pour permettre l’installation de nouvelles entreprises, l’accueil de nouveaux habitants avec la perspective de l’arrivée future du métro.

Métro : Une réunion publique a eu lieu le 9 février à Diagora dans le cadre de la concertation menée par SMTC Tisseo du 29 janvier au 23 février. Le projet avance petit à petit suite aux accords sur les tracés et sur les financements (Etat, Conseil Départemental, Région, métropole, Sicoval…). La ligne B serait prolongée de deux stations : Parc technologique du canal, INPT (vers le fond des parkings de carrefour). Cette station permettrait la jonction avec la ligne C qui irait de Labège La Cadène à Colomiers. La mise en service est annoncée en 2024/ 2025. A suivre…

 

Retour au sommaire…

 

Rencontre du samedi 3 février et tract mi-mandat :

Merci à ceux qui ont répondu à notre invitation de rencontre le samedi 3 février, où nous avons eu plaisir à échanger sur nos actions 2017 et nos perspectives d’actions en 2018. Vous pourrez retrouver ces informations dans un tract que nous diffuserons dans les prochaines semaines sur l’ensemble de la commune. Si vous êtes prêts à nous aider dans ces distributions, dites-le nous (ggr.castanet@gmail.com)!

Nous voulons aussi commencer à préparer, avec celles et ceux d’entre vous qui le souhaitent, les échéances municipales futures afin de pouvoir redonner un vrai dynamisme social et culturel à Castanet.

Si cela vous intéresse, dites-le nous également (ggr.castanet@gmail.com)!

A bientôt.

Les élus du Groupe de la Gauche Rassemblée de Castanet.

Pour partager cette publication :
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone